Rénovation énergétique solutions efficaces de chauffage et climatisation

Le gros oeuvre

Qu'est-ce que le gros oeuvre ?

Le gros oeuvre comprend les travaux de base d'une construction, qui permettent à l'édifice de se maintenir. En plus de tous les travaux de de maçonnerie s'ajoutent, les fondations, l’assainissement, le soubassement (partie enterrée) et la superstructure (partie hors du sol). Enfin, les murs porteurs, les poteaux, les poutres et les planchers sont également des composantes du gros œuvre. Quant à la charpente, à la couverture et aux menuiseries extérieures, elles sont aussi parfois considérées comme faisant partie du gros oeuvre.

Le gros oeuvre s'achève lorsque l'édifice se trouve "hors d'eau", c'est-à-dire quand la couverture a été posée, et "hors d'air", c'est-à-dire lorsque les menuiseries ont été installées.

Nissa Batiment rappelle que le gros oeuvre doit être confié à un professionnel de confiance, tout le reste des travaux de construction dépendant de la base donnée à l'édifice. Les étapes suivantes sont le second œuvre et la finition, c'est-à-dire l'isolation, les cloisons, les revêtements, les systèmes de chauffage fixes, etc.

gros oeuvre

Crédit photo : Maçonnerie Monaco

Les matériaux utilisés

L’ossature des maisons individuelles est en général en pierre, en bois, en terre cuite ou en parpaing. Les bâtiments possèdent quand à eux généralement une structure en béton armé, qui peut être enterrée. D'autres solutions plus légères sont possibles comme la charpente métal ou la charpente bois lamellé-collé, mais elles sont plus complexes à mettre en place.

Les travaux de gros oeuvre ne concernent pas seulement la construction des maisons. Il sont également requis en cas de surélélavation de maison, d'extension, de démolition et d'enrochement.

 

 

 

|Contact |Reproduction interdite : Renovation energetique.com - Cas pratique